PRIVATISATION du Château d’Essalois (suite Avril 2011)

Mercredi 6 avril: Nous avons mis à profit cette période (fin mars) pour constituer une banque de données   d’adresses mails afin de  pouvoir mobiliser très rapidement les signataires de la pétition. La pétition sur le web a été bloquée pendant 2 jours. C’est maintenant rétabli, veuillez nous excuser pour ce contre temps.

A notre connaissance, aucune réunion n’est programmée au SMAGL pour discuter du projet de Mr Roure. Continuons à engranger des signatures.

Nous sommes en attente d’un rendez-vous avec M. Laurendon, président du SMAGL, pour discuter avec lui de la situation et lui signifier jusqu’où nous sommes prêts à aller.

Un article est paru dans le Centre Dimanche du 3 avril. Les réactions des personnes interrogées nous semblent bien peu représentatives et bien différentes de celles dont nous sommes témoins quand nous faisons signer la pétition au château d’Essalois. (5200 signatures au 6 avril)

Nous retenons que M.Laurendon  est toujours à l’écoute de nouvelles propositions de sites pour le restaurant de M.Roure. Quant à ce dernier, il est comme nous tous  tombés sous le charme du château d’Essalois , séduit «  par son côté pur et abrupt » C’est justement ce côté pur et abrupt que nous souhaitons conserver !

Nous retenons également que le Neuvième Art est depuis ce jour « un lieu public » (amusant non !)

Ce contenu a été publié dans Patrimoine construit, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à PRIVATISATION du Château d’Essalois (suite Avril 2011)

  1. jourda yves dit :

    j’habite la région depuis 40 ans, il m’est inconcevable que ce monsieur détruise notre patrimoine. ceci me rappelle mr gagnaire a st etienne. merci pour la facture. SURTOUT s’il veut partir de la région qu’il fonce. beaucoup de chef moins farfelus habite déjà notre région.

  2. Vertonique dit :

    Le château d’Essalois c’est notre bulle de rêve et de mystère, un immense pont relié à nos mémoires anciennes, un espace de vacuité pour le corps et l’esprit, il en existe si peu autour de nous…..Et la loi du profit acoquinée à la vanité du pouvoir a tellement horreur du vide! Ne la laissons pas nous dépouiller de ce qui nourrit notre imaginaire et celui de nos enfants : c’est son inachèvement, son ouverture à tout vent, son intimité avec la nature qui fait sa puissance et nous le rend infiniment précieux et beau .Tout près de lui nous nous sentons plus libres, plus riches, plus vivants car à Essalois, chacun d’entre nous habite son propre château intérieur sans jamais qu’autrui ne se sente dépossédé de lui .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.